ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 36/1 - 2019  - pp.94-107  - doi:10.3166/pmp.36.2019.0006
TITRE
Les technologies de production automatisée de données comme instruments d’action publique : de la production des données aux effets sur les fonctionnaires intermédiaires

TITLE
Automated data production technologies as policy instruments : from data production to effets on the bureaucrats

RÉSUMÉ

Dans une perspective théorique et méta-analytique, cet article discute les transformations de l’action publique engendrées par la multiplication des types de données disponibles à l’ère des big data (statistiques, probantes, homogénéisées, etc.). L’article soutient que les outils de production de ces données constituent des instruments d’action publique à part entière, qui véhiculent une représentation particulière des problèmes à traiter et de la relation qui se noue entre gouvernants et gouvernés. Interrogeant les transformations concrètes que l'implémentation et l'usage des données et technologies impliquent pour les acteurs administratifs intermédiaires, l’article met en évidence plusieurs effets de ces technologies et des données qu’elles produisent sur l’action publique, tels que l’automatisation de la production de données et du travail administratif, qui transforme la nature de l’intervention humaine. Dans une perspective critique, il questionne le devenir du pouvoir discrétionnaire de ces fonctionnaires, le sens et le contenu de leur travail, ainsi que les mutations cognitives à l’œuvre. Cet article trace le cadre de recherches futures à mener sur la digitalisation de l’action publique.



ABSTRACT

Adopting a theoretical and meta-analytic perspective, this article discusses the transformations of policy-making triggered by the various types of data available in the "big data" era (statistics, probative, homogenized, etc.). It argues that the tools used to produce these data constitute genuine policy instruments, which convey a specific representation of the problems to be dealt with and of the relationship between the rulers and the citizens. Questioning the concrete transformations that the implementation and use of such data and technologies entail for intermediate bureaucrats, the article highlights several effects they produce on public policy, such as the automation of data production and administrative work, which transforms the nature of human intervention. From a critical perspective, it addresses the future of these officials’ discretionary power, the meaning and content of their work, as well as the cognitive mutations at work. To sum up, the paper provides a framework for future research on the digitalization of policy-making currently at play.



AUTEUR(S)
Muriel SACCO, Nathalie SCHIFFINO, Damien PIRON, Emmanuelle PERIN

MOTS-CLÉS
données, big data, statistiques, automatisation, acteurs administratifs, instruments d’action publique.

KEYWORDS
data, big data, statistics, automation, administrative actors, policy instruments.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (783 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier