ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 35/3-4 - 2018  - pp.153-172  - doi:10.3166/pmp.35.2018.0010
TITRE
Pour une approche algorithmique de la nature protéiforme et fractale des instruments de l’action collective

TITLE
Towards an algorithmic approach of the multifaceted and fractal nature of collective action instruments

RÉSUMÉ

À l’aune de la rationalisation de l’action publique et de l’exigence de transparence de la décision politique, l’analyse d’impact de la réglementation (A.I.R.) revêt une importance plus cruciale que jamais. Or la réglementation s’appuie sur des instruments de politique publique de plus en plus divers, intriqués et complexes : au-delà d’instruments standards tels que l’obligation, l’interdiction, la sensibilisation ou encore la taxe, émergent en effet de nombreux instruments qui mettent en interaction un nombre croissant d’acteurs selon des modalités d’influence variables et sur des échelles diverses. Il est indispensable d’expliciter les contours des instruments de politique publique, et de lever la confusion sémantique, conceptuelle et cognitive qui les entoure, et dont nous ferons état. À cet effet, nous proposons d’abord de définir les instruments comme autant de chaînes de causalité mettant en interaction des acteurs, des actions, des opérateurs logiques et des vecteurs d’impact. Autour d’un langage algorithmique ad hoc, nous développons ensuite trois leviers de (rétro-)conception afin de rendre compte de la nature protéiforme et fractale des instruments, en prenant l’exemple de l’instrument « taxe ». Enfin, nous exposons succinctement les applications pratiques de cette approche algorithmique, en matière d’évaluation de la mise en œuvre d’un instrument et en matière d’innovation.



ABSTRACT

Given the rationalisation of public action, and the required transparency of political decisions, Impact Assessment has become more crucial than ever. Meanwhile, regulation relies on public policy instruments that are increasingly diverse, intricated and complex: alongside standard instruments such as obligation, prohibition, sensitization or tax, numerous new instruments are defining interactions between an increasing number of actors, according to multiple influence variables and within diverse scales. Therefore, it has become most important to better describe, and more explicitely, the outline of public policy instruments, and to remove the semantic, conceptual and cognitive confusions about them. For this purpose, we will first define instruments as causal chains made of the interactions between some actors, actions, logical operators and impact vectors. Through an ad hoc algorithmic language, we will then develop three (retro-)design paths in order to account for the diverse and fractal nature of instruments. The “taxe” will be taken as an example. Eventually, we will lay out the practical applications of this algorithmic approach, in terms of instruments’ evaluation and innovation.



AUTEUR(S)
Adam BAÏZ, Michel NAKHLA

MOTS-CLÉS
instruments, instruments de politique publique, chaîne de causalité, action collective, langage algorithmique, réseaux d’instruments, conception, rétro-conception.

KEYWORDS
instruments, public policy instrument, causal chain, collective action, algorithmic language, design, retro-design.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (879 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier