ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 33/3-4 - 2016  - pp.233-258
TITRE
Du problème de l’échec en licence à celui de la régulation de la demande sociale dans l’enseignement supérieur. Réflexion sur les enjeux institutionnels des universités en France

TITLE
From the problem of undergraduate students failing to the regulation of social demand in higher education

RÉSUMÉ

Cet article considère l’échec étudiant à l’université du point de vue des établissements. Il s’agit de prêter attention à leur fonction de régulation de la demande sociale d'enseignement supérieur ainsi qu’au contexte institutionnel qui l’alimente. L’analyse d’une politique publique nationale – Plan « Réussite en Licence » (2007-2014) – croisée avec une reconstitution de l’histoire du traitement de l’échec étudiant dans une université (depuis 1967) mettent en évidence des principes et des tendances. Tout d’abord, les établissements s’affichent comme une institution d’enseignement qui régule la demande étudiante, entre sensibilisation plus grande aux besoins et aux attentes, sélection-contrôle et sélection-évaluation. Ensuite, les pratiques universitaires les plus récentes affirment les fonctions de contrôle et de sélection. C’est en raison d’un double contexte institutionnel, celui du quasi-marché de l’enseignement supérieur, celui de l’État- marché dans le secteur public.



ABSTRACT

A reflection on the institutional challenges in French universities. This article examines undergraduate student failure at University (exam failure, abandonment, absenteeism, dropout...) from the point of view of Universities. It looks at their regulating function of the social demand for higher education and at the institutional context which feeds it. The analysis of a public policy –“Success in Licence (Bachelor’s Degree)” Program, 2007-2014 –, associated with the reconstitution of the history of the treatment of student failure in a University (since 1967) highlights principles and trends. First of all, Universities present themselves as academic institutions that regulate the social demand by a heightened awareness of student’s needs and expectations but also, selection-control and selection-evaluation. Then, recent academic practices assert the functions of control and selection. This is due to a double institutional context, that of the quasi-market in higher education, that of the market-State in the public sector.



AUTEUR(S)
Christelle MANIFET

MOTS-CLÉS
échec étudiant, universités, enseignement supérieur, institution d’enseignement, sociologie de l'institution, sociologie de l'action publique.

KEYWORDS
student failure, universities, higher education, academic institution, sociology of institution, sociology of public action.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (397 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier