ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 33/3-4* - 2016  - pp.195-211
TITRE
Construire la métropole sans vision métropolitaine : une analyse des politiques de transport à Genève

TITLE
Building the metropolis without a metropolitan vision: an analysis of transport policies in Geneva.

RÉSUMÉ

L’article contribue à l’investigation des conditions d’émergence de la métropole comme territoire d’action politique. Il s’appuie sur l’exemple des politiques de transports dans l’aire métropolitaine genevoise. Là, en effet, la conduite de projets à écho métropolitain a été préférée à la constitution d’une nouvelle entité métropolitaine. La tendance majoritaire actuelle, donnant suite à des décennies de prévalence de la pensée libérale puis à vingt ans marqués par le New Regionalism et la gouvernance urbaine, tend à promouvoir la coordination verticale et horizontale, englobant les intérêts privés, la société civile et articulée autour de projets de manière souple et fluide, loin du carcan rigide des institutions. Pourtant, la preuve d’une opérationnalité des formes souples de gouvernance n’est pas étayée par un large spectre de données empiriques. L’ambition de l’article est donc de tenter de répondre à deux questions. Premièrement, sans institution métropolitaine peut-on mener des projets nécessaires à la métropole ? Secondement, les projets menés consolident-ils – ou participent-ils à créer –, via l’émergence d’un référentiel métropolitain, une échelle d'intervention métropolitaine ?



ABSTRACT

This article investigates the conditions necessary for the emergence of the city as a space for political action. It draws on the example of transport policies in Greater Geneva, where the pursuit of projects with metropolitan overtones was favored to the establishment of a new metropolitan entity. The current majority trend, in response to decades of liberal thought and 20 years of New Regionalism and urban governance, tends to promote vertical and horizontal project-centered coordination in a flexible and fluid manner, embracing private interests and civil society without institutional shackles. Yet, evidence of the operability of flexible forms of governance is not supported by a broad spectrum of empirical data. This article aims to answer two questions: First, is it possible to implement projects necessary for the metropolis without a metropolitan institution? Second, do the projects undertaken strengthen, or help to create, a metropolitan scale of intervention through the emergence of a metropolitan frame of reference?



AUTEUR(S)
Ander AUDIKANA, Marc Antoine MESSER, Vincent KAUFMANN

MOTS-CLÉS
Gouvernance, New Regionalism, Métropole, Aire urbaine, Libéralisme, Coopération, Transport, Mobilité.

KEYWORDS
Governance, New Regionalism, metropolis, Urban area, liberalism, Cooperation, Transport, Mobility.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,19 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier