ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 32/2 - 2015  - pp.129-145  - doi:10.3166/pmp.32.129-145
TITRE
Le modèle institutionnel de l’eau potable au défi de sa durabilité : enjeux, acteurs et dynamiques de rationalisation en France métropolitaine

TITLE
The challenge of sustainability of the French institutional model of drinking water: issues, actors and rationalisation processes

RÉSUMÉ

Cet article rend compte des transformations des services d’eau potable engagées ces dernières décennies en France suite à la reformulation du problème de l’eau potable : on est passé en effet d’un enjeu de généralisation de la desserte à domicile à celui de mise en sécurité des services face aux menaces pesant sur leurs ressources et infrastructures. Prenant appui sur des enquêtes conduites au niveau national et dans six départements, nous revenons sur la reformulation du problème de l’eau potable et sur l’injonction à la rationalisation institutionnelle qui l’accompagne. Nous montrons comment la rationalisation se déploie en tant qu’action publique départementale portée par une coalition d’acteurs, Conseils Généraux et services déconcentrés notamment, dont les élus de l’eau sont la cible prioritaire. Nous présentons une typologie des arrangements territoriaux auxquels cette dynamique donne naissance, et qui apparaissent comme des compromis entre deux impératifs, de rationalisation mais aussi de proximité.



ABSTRACT

This article addresses the changes in water utilities over the last thirty years in France, following a transformation of the issue of drinking water. Indeed, concerns have gradually shifted away from the issue of making tap water accessible to all households, and shifted closer to issues related o insuring adequate security of drinking water, as water utilities face increasing threats on the levels of their water resources and their infrastructure. Based on surveys conducted at a national level and on case studies focusing on six counties (“départements”), this article sheds light on the problem of drinking water security, as well as on the injunction of institutional rationalization that accompanies it. We show how rationalization is run at a county level under the management of a coalition of stakeholders, namely counties (“Conseils Généraux”) and local state services, whose primary targets are the local politicians. This dynamic gives birth to a series of territorial arrangements towards which the paths opened can converge, of which we offer a typology. We finally show how these territorial arrangements appears to be the result of a compromise between two strong requirements: rationalization but also proximity.



AUTEUR(S)
Rémi BARBIER

MOTS-CLÉS
eau potable, rationalisation, problème public, département, sécurité en eau

KEYWORDS
drinking water, rationalization, public problem, water security

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (293 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier