ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 31/4 - 2014  - pp.421-442  - doi:10.3166/pmp.31.421-442
TITRE
Une centralisation renforcée par le chiffre ? Les effets contradictoires des indicateurs chiffrés dans la police nationale en France

TITLE
A centralisation reinforced by numbers? Uses and effects of quantified indicators in the French Police nationale

RÉSUMÉ

Les indicateurs chiffrés ont pris une importance croissante au sein de la Police Nationale dans un contexte d’introduction du nouveau management public et de recours croissant aux nouvelles technologies. Au-delà de l’usage politique de ces chiffres, il convient de s’interroger sur leurs effets concrets sur les pratiques et des priorités de la police, en particulier sur un éventuel renforcement du caractère centralisé de l’organisation policière. Le poids grandissant des chiffres s’est traduit par une utilisation accrue de différentes bases de données comme la Main Courante Informatisée et autres tableaux de bord, par l’introduction de primes à la performance ainsi que par un renforcement des équipes chargées de collecter et de transmettre les données. La nécessité de rendre des comptes et de faire remonter l’information à tous les échelons de la hiérarchie, du commissariat au ministère, a contribué à un renforcement de la pyramide hiérarchique tout en réduisant la marge d’autonomie des agents. Ceux-ci ressentent une forme de frustration face à des demandes de plus en plus pressantes d’information et de résultats émanant de la hiérarchie. En découlent un certain nombre de stratégies d’évitement, d’adaptation, voire de tricherie, afin de fournir de bons chiffres en réponse aux objectifs assignés par le niveau supérieur, souvent suspecté de se soucier uniquement des statistiques au détriment de l’efficacité du « vrai » travail policier. Les effets centralisateurs sont ainsi contrebalancés par des pratiques centrifuges.



ABSTRACT

Quantified indicators have become increasingly important within the Police nationale as a result of the introduction of new public management and the growing uses of information technologies. It is necessary to examine the specific effects of these figures on the practices and priorities of the police, especially on a possible strengthening of the centralized nature of the police organization. The growing weight of numbers has resulted in increased use of various databases such as the Main courante informatisée and other dashboards, the introduction of performance bonuses as well as a strengthening of teams in charge of data collection, transmition and analysis. The need for accountability at all levels of the hierarchy has contributed to a reinforcement of the hierarchical nature of the police while reducing the margin of autonomy of agents. The latter feel a form of frustration towards centralised requests for urgent information and results. As a result, one may observe a variety of avoidance, adaptation or gaming strategies aiming at providing good numbers and achieving the objectives of the upper level which is often suspected of worrying about statistics at the expense of the efficiency and effectiveness of “real” police work.



AUTEUR(S)
Anne-Cécile DOUILLET, Jacques DE MAILLARD, Mathieu ZAGRODZKI

MOTS-CLÉS
police, management, centralisation, indicateurs, chiffres, statistiques

KEYWORDS
police, management, centralisation, indicators, numbers, statistics

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (361 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier