ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 31/4 - 2014  - pp.393-403  - doi:10.3166/pmp.31.393-403
TITRE
Un siècle d’indice des prix de détail français (1913-2013) ou la métamorphose d’un pionnier de la politique du chiffre

TITLE
A century of French index retail prices (1913-2013) or the metamorphosis of a pioneer of data’s policy

RÉSUMÉ

Défini par la Statistique générale de la France en réaction aux poussées inflationnistes de la veille de la Première Guerre mondiale l’indice des prix de détail des 13 produits dits de consommation courante sert d’abord à indexer quelques contrats. Il s’étoffe et ses usages se diversifient entre les deux guerres, mais il faut attendre la création de l’INSEE en 1946 pour qu’il devienne une pièce essentielle de la régulation salariale. Objet de manipulations gouvernementales à la fin de la IVe République, l’indice est fortement critiqué par les syndicats de salariés dans les années 1970 et la CGT publie un indice alternatif. Instrument d’une politique fondée sur l’usage de statistiques publiques (la politique des grands nombres), l’indice subit de plein fouet le virage ultralibéral de la fin du XXe siècle. De puissants intérêts privés, menés par les syndicats de la grande distribution, cherchent à intervenir dans sa fabrication et les gouvernants en quête d’économies budgétaires ne s’y opposent pas.



ABSTRACT

Defined by the General Statistics of France in response to inflationary pressures in the eve of the First World War the index of retail prices of 13 products known as consumer is first used to index some contracts. This material and its uses are diversified between the wars, but it was not until the creation of the INSEE in 1946 to become an essential piece of wage regulation. Subject to government manipulation at the end of the Fourth Republic, the index is heavily criticized by labor unions in the 1970s and CGT publishes an alternative index. Instrument of a policy based on the use of official statistics (the policy of large numbers), the index suffered the brunt of the ultra-liberal turn of the late twentieth century. Powerful private interests led by unions in the retail, seek to intervene in its manufacture and governments seeking budget savings does not object.



AUTEUR(S)
Béatrice TOUCHELAY

MOTS-CLÉS
histoire de la France contemporaine, statistique publique, indice des prix, syndicats, néo libéralisme

KEYWORDS
France’s History, public’s statistics, price index, labor unions, neo liberalism

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (355 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier