ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 31/3 - 2014  - pp.267-282  - doi:10.3166/pmp.31.267-282
TITRE
L’acculturation silencieuse à l’évaluation des politiques publiques et programmes dans les collectivités territoriales en France : le développement de capacités internes orientées vers la performance et la nouvelle gouvernance publique

TITLE
The French local official authorities’ silent acculturation to public policies and program Evaluation practices: a lot of cases analysis illustrating new capacities for a specific mix of Public Performance assessment and New Public Governance activities

RÉSUMÉ

L’évaluation des politiques publiques dans les collectivités territoriales n’est plus une activité nouvelle. Cette activité, développée silencieusement, a suivi une trajectoire à double origine. En premier lieu, la participation à des activités et pratiques de l’État central et l’imitation avec l’apprentissage par la pratique d’évaluation sur des programmes publics cofinancés. Et, en second lieu, une origine propre : les pratiques évaluatives endogènes dans les collectivités ont été aussi dépendantes des dimensions organisationnelles des collectivités territoriales (taille, existence d’un service dédié, fonctionnement en réseau...) et politiques (proximités des élus et agents vis-à-vis des bénéficiaires et citoyens). Quelques études de cas illustrent ici cette hypothèse défendue de la double origine. Plus analytiquement, il apparaît, malgré une assez grande hétérogénéité entre collectivités territoriales, une double figure de l’innovation en évaluation dans les collectivités territoriales : l’innovation a d’abord eu lieu à cause d’une implication managériale forte dans les nouvelles pratiques évaluatives des collectivités territoriales (la montée en puissance du contrôle de gestion, du management stratégique et récemment du management de la performance). Ensuite, l’innovation va de pair avec la volonté souvent observable d’animation du débat public de proximité (avec le sociogramme des parties prenantes d’un programme). Cette double figure d’innovation territoriale constitue une forme de mix très contemporain et d’actualité entre la bannière de la « Nouvelle performance publique » (NPP) et celle de la « Nouvelle gouvernance publique » (NGP). C’est cette seconde bannière qui risque de prendre de l’importance avec le nouveau mode de gouvernance territoriale qui interviendra avec les lois de décentralisation et les restrictions dans les dépenses, nouveau mode où les collectivités davantage placées sur un pied d’égalité avec l’État pourront, selon des modalités propres, assurer leur responsabilité dans la conception, le suivi et l’évaluation des politiques publiques et des programmes territorialisés.



ABSTRACT

The evaluation of public policies in the local communities in France is not a new activity. This activity developed silently followed a trajectory with a dual dependency. Firstly, inheritance from participation in activities and practices of the central state and imitation. And, secondly, a specific origin in a proper voluntarism: evaluation practices in the communities were also dependent on the specific organizational dimensions of local authorities (size, existence of dedicated service, networking...) and structural political dimensions (proximities between elected people and agents with respect to beneficiaries and citizens). Some case studies illustrate this hypothesis here defended as double origin thesis. More analytically, despite a great deal of heterogeneity between local authorities, a double figure of innovative evaluation in local government is emerging. Firstly, because of a strong managerial involvement in the new evaluation practices of local authorities (control, strategic management and recently the performance management). Secondly, with the animation of observable public debate with proximity actors (with the aid of sociograms of the stakeholders of a program). This double figure represents a very contemporary form of mix between the banners of the “New Public performance” and the “New Public Governance”. This second banner may become more important with the new territorial governance which will occur with the decentralization laws. New mode where communities will be more on a par with the State and will, according to their own procedures, ensure accountability in the design, monitoring and evaluation of public policies and programs.



AUTEUR(S)
Maurice Alexandre BASLÉ

MOTS-CLÉS
évaluations - évaluations partenariales obligatoires - capacités évaluatives des villes, départements, régions - pilotage de la performance et ouverture citoyenne en collectivités territoriales

KEYWORDS
public policies and program evaluation - cities, departments and regions evaluation capacities - territorial governance and evaluation - local authorities managerial specificities in monitoring and open government evaluation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (314 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier