ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 31/1 - 2014  - pp.31-50  - doi:10.3166/pmp.31.31-50
TITRE
Le rôle de l’évaluation dans l’expérimentation sociale, entre instrumentation et instrumentalisation : le cas de l’évaluation des expérimentations du RSA

TITLE
The role of policy evaluation in social experimentation, between instrumentation and instrumentalisation

RÉSUMÉ
Cet article questionne la place de l’évaluation de politique publique dans un contexte d’expérimentations sociales par l’étude de cas des expérimentations du RSA. On analyse comment le lancement de l’expérimentation et de son évaluation, sa mise en œuvre et ses usages sont marqués par des intérêts d’acteurs, des dynamiques institutionnelles et des systèmes de croyances. La démarche se trouve négociée et investie par les acteurs, et l’évaluation contrainte par des enjeux politiques, orientant ainsi la connaissance qu’elle produit. Celle-ci vient alors apporter des preuves de l’acceptabilité sociale du dispositif, de sa faisabilité, de son opérationnalité et de son efficacité auprès des décideurs. Ses résultats constituent un argument politique fort légitimant le mode de production de l’action publique, le dispositif expérimenté et les acteurs qui le mettent en œuvre. Cela amène à questionner comment l’instrumentation (voire l’instrumentalisation) de l’expérimentation et de l’évaluation, contribue à modifier la manière d’élaborer, de légitimer et de conduire l’action publique.


ABSTRACT
The role of policy evaluation in social experimentation, between instrumentation and instrumentalisation. RSA case study : experimentation and evaluation. This article tackles the issue of policy evaluation in a context of social experimentations through the case studies of the RSA experimentations. It analyzes how the launching of the experimentation and its evaluation, its implementation and its usages are influenced by the liaison of interests, institutional dynamics and beliefs systems. The procedure turns out to be negotiated and invested by the main actors, and the evaluation pressured by political challenges, and therefore altering the knowledge that it produces. As a result, this procedure gives some hard evidence to the decision-makers of the social acceptance of the scheme, of its feasibility, operationality and efficiency. These results represent a crucial political argument that legitimizes the policy making, the experimental scheme and the actors that implement it. Therefore it questions how the instrumentation (or even the instrumentalization) of the experimentation and its evaluation, contributes to modifying the way in which public action is elaborated, legitimated and led.


AUTEUR(S)
Nadia OKBANI

MOTS-CLÉS
évaluation, expérimentation sociale, méthode d’évaluation expérimentale, RSA, instrument d’action public.

KEYWORDS
evaluation, social experiments, experimental evaluation methods, RSA, public action instrument.

BIBLIOGRAPHIE
pmp.revuesonline.com/revues/43/10.3166/pmp.31.31-50.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (362 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier