ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 30/4 - 2013  - pp.495-518  - doi:10.3166/pmp.30.495-518
TITRE
De l’opposition « politiques/administratifs » au clivage « centre/périphérie » : les divergences de perception des outils de mesure dans les universités

TITLE
The opposition between administrative and academic staff and the cleavage between “central” organizational level and university sub-units: differences in perception of measurement tools in universities

RÉSUMÉ

Les outils de mesure sont au cœur de la gestion et du pilotage des universités. On sait pourtant peu de chose sur la manière dont ils sont utilisés et perçus par les acteurs qui constituent la communauté universitaire. Cet article a ainsi pour objectif de présenter un état des lieux de ces perceptions et de ces usages et de mettre en évidence les différences qui peuvent exister entre différentes catégories d’acteurs, en travaillant en particulier sur la distinction qu’ils établissent eux-mêmes entre « politique » et « administratif ». Pour cela nous chercherons à qualifier les usages des outils de mesure en distinguant notamment les usages à visée de contrôle diagnostique, contrôle interactif, les usages à visée d’aide à la décision et de rationalisation (Simons, 1995 ; Burchell et al., 1980). Nous étudierons aussi la perception des acteurs concernant la diffusion de ces dispositifs. Cet état des lieux s’appuie sur une enquête par questionnaires, réalisée auprès de toutes les universités françaises, à laquelle ont répondu 2 598 personnes exerçant des fonctions à responsabilités ou de gouvernance, qu’elles soient enseignants et/ou chercheurs ou administratifs. Nos résultats montrent que si la fonction de légitimation semble prévaloir aux yeux de nos répondants sur celles de contrôle diagnostique, de prise de décision et de contrôle interactif, des variations notables sont observées suivant le type de données produites mais aussi les catégories d’acteurs. Nos résultats suggèrent que plus que la distinction entre les « administratifs » et les « politiques », la perception des mesures dépend du fait d’être un acteur « central » ou « périphérique ».



ABSTRACT

Measurement tools are central to the debate of the management and control of universities. Yet, little is known about how they are used and understood by university employees. Therefore, this article aims to present an overview of these perceptions and practices while highlighting the differences that may exist between different types of actors, in particular between “academic staff” and “administrative staff“. For this, we will seek to identify the use of measurement tools by distinguishing uses referring to diagnostic control and to interactive control ; uses of measuring tools of deci - sion support systems and those of organizational rationalization machines (Simons, 1995 ; Burchell et al. , 1980). We will also study the perception that the actors have on the way these tools are utilized. This inventory is based on a questionnaire survey sent to all French universities (2,598 responses from people responsible for management and governance positions belonging to both academic and administrative staff ). Our results show that the function of “legitimation” seems to prevail over those of diagnostic monitoring, decision-making and interactive control. However, significant variations have been observed depending on the type of data produced and on the categories of actors. Our results suggest that, although there is a clear distinction between “administrative staff“ and “academic staff“, the perception of measurement tools also depends on a distinction between academic and administrative staff belonging to university sub-units and those belonging to central administrative offices and presidential teams.



AUTEUR(S)
Stéphanie CHATELAIN-PONROY, Stéphanie MIGNOT-GÉRARD, Christine MUSSELIN, Samuel SPONEM

MOTS-CLÉS
universités, outils de mesure, politiques, administratifs.

KEYWORDS
universities, measurement tools, academic staff, administrative staff.

BIBLIOGRAPHIE
pmp.revuesonline.com/revues/43/10.3166/pmp.30.495-518.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (508 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier