ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 29/4 - 2012  - pp.629-649  - doi:10.3166/pmp.29.629-649
TITRE
Regards croisés sur la loi en faveur des travailleurs en situation de handicap : quels enjeux éthiques ?

TITLE
Transversal views on legislation benefiting disabled workers: what are the ethical issues?

RÉSUMÉ
La loi du 11 février 2005 renforce l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés en alourdissant significativement les sanctions financières pour les entreprises qui n’engagent aucune action positive en faveur de l’intégration et du maintien dans l’emploi de cette catégorie de salariés. Si les implications pratiques de ce cadre contraignant sur les entreprises ont été largement étudiées dans la littérature professionnelle et dans une moindre mesure académique, sa dimension éthique semble avoir été rarement investiguée. Or la nouvelle loi porte en elle un véritable risque de dérive éthique, les entreprises pouvant être tentées d’adopter des politiques principalement quantitatives et de court terme pour atteindre le quota imposé par la loi, en négligeant la qualité de l’intégration sur la durée des travailleurs handicapés. Cette recherche exploratoire vise à analyser les perceptions et le vécu des principaux acteurs de cette loi, en s’appuyant sur une méthodologie qualitative mêlant des entretiens semi-directifs avec des travailleurs handicapés, des entretiens non-directifs avec des responsables de missions handicap et de l’observation participante au sein d’une mission handicap. À travers les regards portés par les chargés de mission et les travailleurs handicapés sur la loi handicap seront analysés les enjeux éthiques de l’application de ce dispositif légal.


ABSTRACT
The law of 11 February 2005 reinforces the obligation to employ disabled workers by increasing significantly the financial penalties for companies that do not undertake affirmative action in favor of integration and job retention of employees in this category. If the practical implications of this framework binding firms have been widely studied in the professional literature and to a lesser extent academic, its ethical dimension seems to have been rarely investigated. However, the new law carries a real risk of ethical drift, companies may be tempted to adopt mainly quantitative and short-term policies to meet the quota imposed by law, disregarding the quality of the integration over time of disabled workers. This exploratory research aims to analyze the perceptions and experiences of key players of this law, based on a qualitative methodology by combining semi-structured interviews with disabled workers, non-directive interviews with disability project managers and participant observation in a “Mission Handicap” 1 . The application of these ethical issues of this law will be analyzed through the eyes of“Mission Handicap”managers and workers with disabilities.


AUTEUR(S)
Anne SACHET-MILLIAT, Lidwine MAIZERAY

MOTS-CLÉS
Éthique, loi Handicap, travailleurs handicapés, Mission handicap.

KEYWORDS
Ethics, disability law, disabled workers, Mission handicap.

BIBLIOGRAPHIE
pmp.revuesonline.com/revues/43/10.3166/pmp.29.629-649.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (363 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier