ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 29/3 - 2012  - pp.393-411  - doi:10.3166/pmp.29.393-411
TITRE
La motivation de service public à l’aune du service public « à la française »

RÉSUMÉ

Le concept de motivation de service public (MSP) connaît un engouement croissant dans la littérature mondiale en management public. La MSP a été définie dans l’article fondateur de Perry et Wise (1990) comme « une prédisposition individuelle à agir en réponse à des mobiles caractéristiques des institutions et organisations publiques ». En mettant l’accent sur les motivations altruistes des agents publics, la MSP ouvre de nouvelles perspectives concernant le management des ressources humaines dans les organisations publiques. Malgré l’intérêt que suscite la notion au niveau international, il existe aujourd’hui peu de travaux français sur ce thème, notamment de nature empirique. C’est pourquoi nous analysons la manière dont la MSP peut être appréhendée dans le contexte institutionnel français. En effet, dans ce contexte, la notion de service public est riche de représentations diversifiées (notamment politique, juridique, sociale) et possède parfois une dimension passionnelle. Après une analyse théorique de la manière dont les quatre dimensions de la MSP reconnues par la littérature (dimension politique, compassion, sacrifice et valeurs) peuvent être perçues dans le contexte français, nous présentons les résultats d’une étude internationale menée auprès d’agents de villes dans 12 pays, en mettant l’accent sur les spécificités de la MSP en France.



ABSTRACT

Public service motivation (PSM) has received considerable research attention in the last two decades. PSM is defined as “a predisposition to respond to motives grounded primarily or uniquely in public institutions and organizations” (Perry and Wise 1990, 386). By focusing on altruistic motivations of public servants, PSM reengage the debate about human nature. It illuminates the debate about appropriate organizational incentive system and draw new perspectives on human resource management in public organizations. Despite the considerable research attention received by PSM, French research has paid few attention on this topic. The aim of this article is to understand if the French PSM is idiosyncratic. Therefore we analyze PSM in the French institutional context. Indeed, in France, the concept of public service presents various facets (including political, legal, social, emotional...). We consider how the four dimensions of MSP theorized by the literature (political dimension, compassion, sacrifice and values) are linked with the French public service ethos. We present the results of an international research about public personnel in 12 countries, in order to enlighten the specific nature of the French PSM.



AUTEUR(S)
Céline DESMARAIS, Claire EDEY-GAMASSOU

MOTS-CLÉS
motivation, culture, service public, GRH, comparaison internationale.

KEYWORDS
motivation, culture, public service, HRM, international comparison.

BIBLIOGRAPHIE
pmp.revuesonline.com/revues/43/10.3166/pmp.29.393-411.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (373 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier