ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne

APPEL À
CONTRIBUTION
Les espaces favorables à l'innovation dans le champ de la santé et des politiques publiques : de l'émergence à la diffusion

La fabrique des politiques publiques : une construction plurielle
En savoir plus >>
Autres revues >>

Politiques et Management Public

0758-1726
 

 ARTICLE VOL 29/2 - 2012  - pp.233-251  - doi:10.3166/pmp.29.233-251
TITRE
La fin d’un monopole d’État : ouverture et régulation du marché de l’emploi sportif

TITLE
The end of a state monopoly: opening and regulation of the employment market in sports.

RÉSUMÉ
L’accès à l’encadrement sportif contre rémunération est l’objet d’un monopole d’État. Au tournant du XXIe siècle, ce contexte législatif subit de profondes modifications, ouvrant ce marché à d’autres acteurs, et notamment la branche professionnelle « sport », récemment créée. Dans ce nouveau contexte, celle-ci va développer des Certificats de Qualification Professionnelle, permettant l’accès à l’encadrement sportif contre rémunération, sous des conditions à définir. Il revient alors à l’ensemble des acteurs de construire un cadre de régulation viable (Frison-Roche, 2004), en réduisant notamment les concurrences avec les diplômes d’État existants. En analysant finement la situation, notre travail reconstruit les ambitions initiales des acteurs avant de mettre en évidence les limites, voire les paradoxes de la mise en œuvre de cette nouvelle certification et ses effets sur le marché du travail.


ABSTRACT
Access to coaching against remuneration is subject to a state monopoly. At the turn of the twenty-first century, this statutory framework is undergoing profound changes, opening up the market to new people, including the professional sports branch, recently created. In this new context, the latter will create Certificates of Professional Qualification, allowing access to coaching against remuneration under conditions to be defined. It is then up to all stakeholders to build a viable regulatory framework (Frison-Roche, 2004), especially in reducing competition with existing state diplomas. Through a subtle analysis of the situation, our work reconstructs the original ambitions of the people involved before highlighting the limitations – or even the paradoxes – of the implementation of this new certification and its effects on the labour market.


AUTEUR(S)
jérémy PIERRE, Pierre-Olaf SCHUT

MOTS-CLÉS
certificat de qualification professionnelle, branche professionnelle, sport, régulation, emploi.

BIBLIOGRAPHIE
pmp.revuesonline.com/revues/43/10.3166/pmp.29.233-251.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (932 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier